Le PVC : une créativité sans limite

Si le Bâtiment est le domaine de prédilection du PVC, ce n’est pas son seul terrain d’expression : grâce à sa malléabilité et à ses qualités esthétiques, il se prête à toutes les créations, des plus classiques aux plus avant-gardistes. Aujourd’hui, les plus grands designers lui ont donné ses lettres de noblesse.

  • Emballage : alliant résistance, étanchéité, hygiène et grande variété de formes, le PVC protège les produits alimentaires et les cosmétiques. Inerte et stérile, il répond aux exigences très sévères du secteur médical.
  • Transport : le PVC allège les automobiles et diminue la consommation de carburant. Il absorbe mieux les chocs extérieurs que le métal et insonorise les intérieurs. Il habille également les avions, les TGV, les bateaux…
  • Loisirs : beaucoup d’équipements sportifs sont aujourd’hui en PVC - ballons de foot, balles de tennis, planches à voile, chaussures de marche et de course, bouées et parois de piscines…
  • Quotidien : si l’on enlevait le PVC de notre vie, notre monde serait bien vide ! Plus de sols faciles à entretenir, plus de réfrigérateurs, plus de vaisselle colorée, plus de cartes de crédit, plus de télévisions ni d’ordinateurs…
  • Art et design : comme Philippe Starck et sa "Ghist Chair", Murakami et ses personnages manga ou encore l’architecte Frank Gehry, de nombreux créateurs apprécient le PVC pour ses possibilités infinies de formes et de textures.

Le PVC est l’allié des énergies renouvelables : pales d’éoliennes et cadres de panneaux solaires sont en PVC. Et les industriels travaillent au développement de nouveaux PVC issus de matières végétales telles que la canne à sucre.