Un secteur étroitement lié à l’industrie de la construction

Au niveau mondial, le PVC représentait en 2013 un marché estimé à 39 millions de tonnes, avec un taux de croissance annuelle de 4% environ. La consommation européenne de PVC se montait, de son côté, à environ 5 millions de tonnes.

Les principales applications du PVC se trouvent dans l’industrie de la construction, où le PVC permet autant le transport d’eaux potable et usées qu’à la fabrication d’encadrements de fenêtres ou au revêtement de sols et de murs. C’est particulièrement le cas en France, où le secteur du BTP utilise à lui seul plus de 75 % du PVC consommé.

Si l’utilisation du PVC dans le secteur de la construction ne cesse de se développer, le PVC possède aussi de nombreuses applications dans d’autres secteurs, comme l’emballage, le secteur électrique, les loisirs, etc. L’association du PVC avec d’autres matériaux, comme le bois, lui ouvre aussi de nouveaux usages innovants.

Environ 500 000 emplois en Europe

Le secteur de l’industrie du PVC représente plus de 20 000 entreprises en Europe, un tissu économique dynamique constitué de quelques très grands producteurs de l’industrie chimique et de très nombreux fabricants de produits plastiques, principalement des PME.
Le secteur emploie environ 500 000 personnes et génère un chiffre d’affaires de 35 à 40 milliards d’euros par an.

Trois segments de prédilection en France

Dans le secteur de la construction, le PVC s’est imposé comme le premier polymère utilisé. Parmi une vingtaine de sortes de plastiques, le PVC représente 50% des quantités de plastiques consommées par cette activité :

  • pour les profilés : 60 % des fenêtres et huisseries posées sont en PVC sur 9 millions de fenêtres installées en 2015 en France, dont 65% pour le marché de la rénovation
  • pour les canalisations, tubes et raccords, qui totalisent 250 000 tonnes/an
  • pour les surfaces souples : le PVC intervient dans les revêtements de sols (50 millions de m2/an), les revêtements de murs (10 millions de m2/an) et les membranes d’étanchéité servant de toiture aux équipements tels que le Stade de France. Il est aussi utilisé pour les fonds de bassins de rétention, les piscines et les plafonds de tunnels routiers et ferroviaires (12 millions de m2 /an).
DONNÉES ÉCONOMIQUES

Le PVC sur le marché de la construction :

  • 60 % des fenêtres posées chaque année
  • 75 % du marché de l’assainissement
  • 90 % des canalisations d’eaux usées
  • 100 % des fourreaux de télécommunication