Étiquetage sanitaire des produits PVC

Une réglementation française qui protège le consommateur

Depuis le 1er janvier 2010, les produits de construction et de décoration mis sur le marché ont l’obligation de ne pas émettre plus de 1 µg/m3 des substances CMR suivantes : trichloroéthylène, benzène, DEHP et DBP.

En outre, la réglementation française (décret n°2011-321) impose, depuis le 1er septembre 2013, que tous les produits de construction et de décoration soient mis sur le marché avec un étiquetage indiquant leurs émissions en substances volatils polluantes (Composés Organiques Volatils Totaux (COVT) et dix autres substances prioritaires).

Ces étiquettes attestent que tous les produits en PVC commercialisés aujourd’hui sont classés A+, ce qui est la meilleure classe de la réglementation.